Tiercé, quarté, quinté +, dans le désordre

La désordre le plus total règne dans l’écurie M’rolcimbing.com, le PMU s’affole, puisqu’on va parler ici, en collaboration avec Tiercé Magazine et Omar Sharif, d’abord des Régions de bloc ayant eu lieu à Valence le week-end dernier puis des Départementaux de difficulté qui se sont déroulés à Arnas …. juste avant Noël. Mais comme tout le monde le sait, M’roclimbing.com se délecte à prendre le lecteur à contre sabot.
Et ce ne sont pas les deux pieds dans le même sabot mais bien les chaussons affûtés comme des fers que les m’roclimbers petits et grands (de minimes à seniors) ont galopé dans les beaux bloc valentinois. Tels de fougueux chevaux sauvages, chacun a donné le meilleur de lui-même. On retiendra donc l’essentiel, 12 qualifiés aux France, toutes catégories confondues (et en comptant les qualifiées d’office qui n’ont pas concouru), ce qui constitue vraisemblablement un record pour M’roclimbing, il faudrait farfouiller dans les archives (en tout cas c’est 3 de plus que l’an dernier … qui devait être l’ancien record 🙂 ). Ce qui place le ara M’roclimbing en 3ème position des clubs AURA et en 1ère position des clubs du Rhône, le 69 étant le département leader de cette année (toutes les infos sur le site de la Ligue Aura en cliquant ici).
Dans le détail Louna et Ciska en MF, Mathis en MG, Marin (finaliste, 6ème) en CG, Zoé et Juju (qualifiée d’office) en JF, Alice (finaliste, 7ème), Juju et Nono (qualifiées d’office) en SF, Sylv’1 et Titom (finalistes 4ème et 5ème) en SH et, toujours dans le désordre, on a gardé le meilleur pour la fin, Jules Champion, Alezan, (mais qui était aussi qualifié d’office) en JH.

Comme l’an dernier, la gente chevaline, euh, pardon grimpante, du rhône était conviée sur le magnifique hippodrome, décidément, mur d’Arnas pour les Départementaux de difficulté. Pour cette épreuve, le département ouvre la compétition de microbe à maître, fait unique en France. Plein de poulains mais aussi des vieilles carnes qui en ont encore sous le sabot. Impossible donc ici de narrer tous les exploits des m’roclimbers, on vous renvoie aux liens ci-dessous. On retiendra que s’ils n’ont pu décrocher aucun titre, ils ont été nombreux en finale voire sur les podiums. Les finalistes: Emrys 4ème en mG, Ella 5ème en PF, Lilian 5ème en PG, Achille 7ème en BG, Louna 5ème en MF, Martin 7ème en MG, Marin 8ème en CG, Alice 5ème en SF. Et les podiums: Zoé 2ème JF, Jules 2ème JG, Alizé 3ème en SF et Big-Benji-le-Brother-is-back nous a gratifié d’un run d’anthologie pour se classer 2ème en SH; les vieilles carnes sus-citées: Co’ 2ème en MaF (Ok elles n’étaient que 2, mais du coup Co’ est deuxième et Dominique Gazarian avant dernière), Hugues 2ème en MaH.
Les résultats complets des départementaux (catégories non officielles) sur le site de la FFMHiiiiiiii,
et toujours sur le site FFMHiHan les catégories officielles.

Merci pour les photos à la ligue FFME AURA et à Sheila FMcC 🙂

Coupes de France de bloc, clap de fin

M’roclimbing.com s’est montré avare de nouvelles concernant les étapes de Coupes de France de bloc cette année … et voilà que le circuit est déjà terminé.
Aîe, aïe, aïe, que de retard à rattraper … tout en sachant que les aficionados de la geste grimpante n’ont pas attendu cette tortue de M’roclimbing.com pour glaner les informations. Un article qui ne sert à rien alors 🙂 ?
Cette année 5 étapes: Valence, Chambéry, St Leu (mais vu que c’est à la Réunion, AirM’roclimbingTour n’a pas affrété d’Airbus, même low cost, donc pas de m’roclimber aux antipodes), Chamonix et Bouc-Bel-Air (uniquement pour les seniors).
Et qu’ont fait nos bloqueurs préférés? D’abord, on s’en réjouit de Labergement-Foigney à Zanzibar, un nombre record de m’roclimbers sont venus s’éclater, dans tous les sens du terme, dans les blocs durs, variés et spectaculaires d’ouvreurs inspirés. On retiendra donc la motivation et la qualité de la grimpe développée par nos jeunes (de minimes à seniors).
Côté résultats, M’roclimbing n’a globalement pas à rougir dans un circuit de plus en plus relevé. On retiendra les plus significatifs comme ceux d’Alice (senior F) et de Sylv’1 (senior G), plusieurs fois aux portes des finales, par exemple respectivement 9ème à Chambéry et 7ème à Valence. Sylv’1 terminera même 8ème du classement général.
Mais celui qui a frappé un grand coup pour sa première année de compétition à ce niveau, c’est Jules (junior G), alias mister Bibis. A Valence il est lui aussi à l’orée de la finale, 8ème, et surtout à Chamonix il monte sur la troisième marche du podium … et du coup il sera 4ème du classement général, ce qui le qualifie d’office aux Championnats de France 🙂

Tous les résultats sur le site du vaisseau amiral FFME.

Merci à Grimpo et à Alric pour les photos.

Championnats de France de difficulté: les trois mousquetaires …

… qui bien sûr, comme chez Dumas, ne sont pas 3; ni 4 (pas comme chez Dumas), mais 5, voire 6, si l’on accepte le don d’ubiquité (même si ce n’est pas vraiment ça), chez M’roclimbing où rien n’est jamais simple.
6 qualifié-es, donc, aux championnats de France jeunes et seniors (les plus grands rendez-vous nationaux) pour le petit-grand club, soit 10% de la totalité du club, toutes catégories confondues, même celles qui ne participent pas à ce genre de compétition 🙂
Ont-ils défouraillé les voies? Leurs aventures trépidantes à Quimper et à Valence ci-dessous:
Jeunes, à Quimper, où ils, c’est à dire elles, ne se sont pas rendues à cheval ni en diligence, la cape M’roclimbing au vent: 3 juniores filles affûtées comme la lame de d’Artagnan, les Zouzous et Alizé. Les premières venues confirmer une saison pleine de promesses passent à un cheveu de Milady de la demi. La troisième en finale, après un suspens torride suite à une erreur de saisie des résultats, se bat comme dix mousquetaires, virevolte de prises en prises pour échapper aux chausses-trappes d’une voie intraitable typée bloc, pour terminer 7ème.
Seniors à Valence, où ils étaient 3, Alizé -surclassée- à nouveau (d’où l’introduction alambiquée), Nono et Titom. La première accroche la demi en mode tomate dans la touffeur de la halle du Polygone, 19ème; chapeau à plume!
Nono et Titom en finale dans des voies absolument démentes -jeté et pas de blocs spectaculaires pour les filles; no-foot et renfougne, sans piton, face au public pour les garçons- finissent au pied du podium, 5ème et 4ème après avoir une fois de plus démontré leurs qualités de mousquetaires … oups, de grands champions. Et une bonne nouvelle, une! grâce à ce résultat, Nono intègre l’équipe de France élite et y rejoint … Titom (ce qui fait 3 membres des équipes de France avec Juju en bloc jeune, soit 5% du club …. voir ci-dessus :))
Et hop! le lien pour voir en intégralité les finales seniors, où les voies sont cotées autour de 8c, mazette.
Et rehop! le lien pour les voir en résumé avec un montage signé Fred Ripert.

Les résultats complets jeunes sur le site de Sa Majesté FFME.

Les résultats complets seniors sur le site de Son Altesse Sérénissime FFME.

Et un grand merci bien sûr aux photographes: Sheila FMcC, Rémi Fabrègue, Vincent Favre et un(e) anonyme bien placé(e) 🙂

De Xiamen à Valence, pas de décalage horaire!

Coupe de France de bloc à Valence: départ par le vol de samedi matin 6h30, terminal Mineral Spirit, deux jours de compét’ intenses pour tout le monde, pas de tourisme dans les blocs, ciel nuageux de pof, environ 500 inscrits, il fait chaud à la Halle Jean Bouin (la température intérieure avoisine les 40°), 10 blocs de qualif’ par catégorie (minimes à vétérans), ne pas louper un essai sinon c’est le retour sur le tarmac, pas de ceinture de sécurité ni de gilet de sauvetage, pas d’hôtesse ni de steward mais des juges intransigeants. Enregistrement des bagages faits, les M’roclimbers s’élancent chacun leur tour, le stress en soute. Mais la concurrence est rude et ce sera un début de saison au départ diesel pour le club avec atterrissage sur le ventre, sans train d’atterrissage et avec de la fumée sous la carlingue et les ailes; les meilleures performances étant à mettre au crédit de Juju (7ème junior fille) et Nono (11ème senior fille). Mais tout le monde s’est bien donné, a sué, bataillé … et donc volé sur des blocs intenses avec toute la France grimpante lors d’une compétition organisée de main de maître par un club commandant rodé à ce genre d’événement.
Et hop! Tel des cabris, on s’envole direct pour la Chine (des cabris volants?), à Xiamen avec Titom en finale de l’avant dernière Coupe du Monde! Il a fait chauffer les réacteurs mais n’a pas passé le mur du son en terminant 6ème, en classe affaire donc. Et comme l’équipe de France a été plus solide qu’un Cesna ce week-end, elle est au coude à coude avec l’équipe Slovène pour la première place du classement général Coupe du Monde. Dont la dernière étape aura lieu à Kranj, en … Slovénie, avec Nono et Titom dans le cockpit, yes!
Ne soyez pas Jetlag, cliquez là pour les résultats complets de Valence.
Et Zhélî (ceux qui lisent attentivement les articles de M’roclimbing.com savent que c’est du chinois) pour Xiamen.

De Voiron à Valence, de Coupe de France en Coupe de France

Et hop, encore de la rimaille
Pour narrer sans détail
Et vaille que vaille
Les épiques aventures
De nos M’roclimbers
A l’impressionnante musculature
Sur des murs bien daubeurs

Aussi bien à Voiron (pour les jeunes)
Qu’à Valence (toutes catégories)
Il ne faut pas grimper à jeun
Si on voir la fin de murs infinis

Parties pour défier les lactates
A Voiron GdeLila (minime F), Alizé et Juju
Ont donné tout leur jus
Avec deux qualifiées en demi (Alizé junior F et Juju cadette) elles ont la patate
Mais finalement seule Alizé ira en finale
Avec une belle 4ème place en point final

A Valence le contingent
Etait plus important
Et avec 4 1/2 finalistes à la clé
(Juju, Nono (senior F), Titom (senior) et Alizé)
Le niveau a encore monté

A l’arrivée
Seul Titom en finale sera qualifié
En dominant toutes ses voies
En finale il grimpe comme un chamois
Mais échouera au bac final
D’une voie sortie par Romain Desganges et Supper Gautier
Ce dernier
S’adjugeant la victoire
Titom héritant d’une troisième place méritoire

Les résultats complets sur le site des Poètes de la Pléiäde Pénible … euh pardon de la FFME