Avalanche de news

C’est l’été, il est temps de purger les archives de M’roclimbing, comme les couloirs neigeux ou les nouvelles grandes voies (conseillée par le Guide du (John)Moutard, Superstar, massif de la Narse, 6A max, à moins d’une heure de Lyon, 1ère répétition en avril, c’est tout neuf, casque obligatoire).

Du coup on va adopter un style synthétique, voire télégraphique vu le retard qu’on a:

  • Coupes de France de difficulté, stop, nombreuses demi-finales (Ciska, Louna) et finales (Mathis, Jules) pour les jeunes M’roclimbers, stop, victoire au classement général senior pour Titom, stop.
  • Championnats régionaux de difficulté, stop, podium pour Mathis, 3ème minime, nombreux qualifiés aux France (Alice et Alizé en seniors, ZouzouF en juniors, Mathis en minimes et Jules en juniors et deux qualifiés d’office, Nono et Titom en seniors F et H), stop.
  • Championnats de France de difficulté, stop, Jules et Mathis demi-finalistes (16 et 16), stop, Nono et Titom finalistes en seniors (4 et 4, décidément les M’roclimbers font corps), stop, Roxane 2 en handi difficientes visuelles, stop.
  • Championnats de France FFSU, stop, Alice 5ème au combiné, finaliste en difficulté (5) et en bloc (4), Alizé sur le podium en difficulté (3), stop.
  • A l’international, stop, Juju s’offre une finale en Coupe d’Europe (8), stop.
  • Et bien sûr n’oublions pas les plus jeunes qui ont brillé en Coupe du Rhône, stop (Ella, Mathurine, Emrys, Antoine, Lilian … et tous les autres , la liste est longue et risquerait d’occuper tout l’article), stop.

A suivre, l’international senior pour Nono et Titom 🙂

Tous les résultats complets sur le site de la FeFeFeMe

 

Merci à Sheila FMcC pour les photos des Championnats de France 🙂

Et pour terminer, puisque c’est l’été et que les falaises retentissent déjà des cris de joie des M’roclimbers en attendant le stage à Rodellar, quelques photos de l’an dernier, avec dans l’ordre: Ciska même pas peur dans Scary Movie 6c bloc à Annot; Alizé qui ne chôme pas dans Assedic Park, 8a à la Grotte des Branches; Mathis a le péchon dans un 7a à Peillon; Gabin dans le crux en Crocs … et bien évidemment ce n’est qu’un échantillon 🙂

Coupe de France Jeunes de Riom: une dépêche de l’AMP

Etant donné que ni Seg’, ni John Mou, nos vaillants rédacteurs, n’étaient à Riom pour cette Coupe de France, nous nous référerons à une dépêche de l’Agence M’roclimbing de Presse locale pour narrer les exploits de nos M’roclimbers préférés: donc on recopie.
“Première expérience à ce niveau pour les futures machines Ciska et Mathis (minimes fille et garçon) et une 34ème place pour Marin, la nouvelle génération de M’roclimbers semble se mettre en place au niveau national … A muerte les jeunes !!!
Et comme tout le monde sait qu’on peut toujours faire confiance aux “anciens”, Alizé Mariotat (junior fille) rajoute un podium de plus en Coupe de France à son palmarès avec une 3ème place ! Une voie de finale en dalle, sur plats, du tordage de cul…. que du bonheur !”
Merci donc à notre localier Benji pour le texte et à Sheila Farrell McCarron grand reporter de Vertige pour la photo.
Les résultats complets sur le site de La Montagne, journal local du 63, euh … pardon, sur le site de la FFME.

“Voilà l’été, voilà l’été …

… les filles sont belles et les dieux sont ravis”. Et commençons par elles, les filles, pour ce petit condensé de nouvelles des M’roclimbers en vacances mais surtout pas d’escalade.
A la Coupe de France de Briançon, Alizé, junior fille, s’offre une nouvelle finale. Après des qualifs quasi parfaites, un petit coup de mou en finale la prive d’équipe de France, 8ème. Pour Nono, c’est la saison internationale qui continue et deux fois à deux doigts de la demi: Briançon, 29ème et Imst 28ème. Damned, “toujours l’été, c’est pas du superflu, il fait trop chaud, le soleil m’abasourdit”, on rêve de finale et la montagne est jolie. Quant à Juju, elle s’offre une belle 14ème place senior à l’Open International Tout A Bloc, “j’entends rugir les plaisirs de la vie”. Comme en falaise par exemple: Juju enfile le baudrier et s’offre un 7b+ au Rif d’Oriol, Alizé enchaîne un 7c+ à la Rue des Masques et, last but not least, Nono un 8b+ à St Léger. “Voilà l’été, j’aperçois le soleil, les nuages filent et le ciel s’éclaircit”.
Quant aux gars, Titom ne réédite pas son exploit suisse mais reste solide en équipe de France senior: 15ème à Briançon, il réalise des qualifs parfaite à Imst mais ne peut accrocher la finale, 11ème. Et avec Kéké, Benji et Adri il a écumé en falaise les voies en 8, Kéké s’offrant notamment un 8b flash à la Rue des Masques et Benji dépassant les 40 voies dans le 8 ! (Quant à Adri, il a rejoint une fine équipe à Tres Ponts (Alice, Timax, GdMax, Pierrot et Matou), Espagne, pour enchaîner un 7c+ alors que Timax réalisait tumblings sur tumblings (laissez tomber c’est du parapente)). “C’est le retour des amours qui nous chauffent les oreilles, il fait si chaud qu’il nous pousse des envies”.
Mais n’oublions pas les plus jeunes: Emily 9ème benjamine à L’Open des Petits Gibbons de Briançon, idem au Micro TAB de l’Argentière La Bessée en compagnie d’Héloïse, alors que Martin, benjamin, termine 17ème. “Voilà l’été, enfin l’été, toujours l’été, encore l’été”.
Quant au vétérans, pour ne pas définitivement devoir se contenter d’assurer leur progéniture, ils enchaînent les voies et les km de trail sur fond de régime sans gluten, sans sucre, sans graisse, sans alcool, en fait sans rien! (Mouarf! La bonne blague). “Enfin l’été, c’est le bonheur rafraîchi d’un cocktail”.
Mais n’oublions pas LA nouvelle: Benji renoue avec les podiums, 2ème jeune … du Trail de Vars (où son père fait 7ème vétéran)! “Enfin l’été, enfin l’été, enfin l’été”.
Tous, tous, tous les résultats ici.

Revue de détail

Tel un bon boucher habitué à détailler les morceaux Label Rouge, mroclimbing.com se lance dans une pierrade de résultats que les M’roclimbers ont glanés ces deux dernières semaines.
Les premières tranches sont issues d’un circuit pas si court, Toulouse, où avaient lieu les Championnats de France de bloc seniors. 5 M’roclimbers qualifiés, mais un blessé, Sylv’1, notre Charolais aux muscles protubérants. Damned, c’était aussi un sérieux espoir de podium! Restent Nono et Juju (surclassée) chez les filles, Kéké et Titom chez les garçons. Circuit pas si court était-il dit plus haut, effectivement. Jugez plutôt: en qualifs, 5 blocs entièrement à vue, 5 mn par bloc (pas de départ à la dernière seconde, il faut valider dans les 5 mn), 5 mn de pause entre chaque bloc, deux groupes de 47 filles dans deux circuits différents et pareils chez les garçons, les grimpeurs passant les uns après les autres …. on achève bien les chevaux, même si ce sont des pur sang et pas de la viande à lasagnes surgelées! Seule Nono sortira vivante de l’abattoir avec 5 blocs en 6 essais et se qualifie en 1/2 finale, 13ème sur 20 qualifiées. Et pourtant les autres n’ont pas démérité, à l’image de Juju qui sort aussi les 5 blocs mais en 8 essais (2 petits essais de trop …). En demi, rebelote, même format et Nono restera 13ème avec 2 blocs, pas de finale donc (il fallait en faire 3), mais quel spectacle et beaucoup de plaisir.
La deuxième portion, c’est du côté de Fontainebleau que Juju (cadette) et Eliés (minime) sont allés la chercher, aux sélectifs équipe de France jeunes de bloc. Et là, même format que pour les seniors le week-end précédent, avec un circuit le samedi, un le dimanche et un classement général à l’issue des deux tours. Nos deux M’roclimbers se sont battus comme des taureaux dans des blocs super classes, physiques, techniques et variés. Juju fait 3ème le samedi, 3ème le dimanche, 4ème au général (le niveau est tellement haut que les classements peuvent être bouleversés d’un jour sur l’autre); Eliès, 5ème le samedi, 8ème le dimanche, 7ème au général. Pas d’équipe de France donc, mais encore de l’expérience de prise (ce ne sont plus des veaux de lait) et surtout du plaisir.
Enfin on a gardé les meilleurs morceaux pour la fin. A la première étape de la Coupe de France de difficulté à Niort, Alizé (junior fille), Benji, Kéké et Titom (seniors) ne se sont pas laissé tanner. Si Kéké et Benji ne franchissent pas l’étape des demis, c’est du 50% M’roclimbers élevés au fourrage bio, juste assez de gras et pas de nerf, par Marco éleveur de champions Made in Rue Greuze depuis … pfff on ne sait plus, en finale. Les deux s’étant même payé le luxe de toper toutes leurs voies. Et hop, Alizé sur le podium, 3ème et Titom 2ème en topant encore la finale, départagé au temps avec Gautier Supper!
Tous les résultats sur le site de la Confédération Nationale de la Boucherie Française, Boucherie Charcuterie Traiteur … pardon de la FFME

Et puis il y a eu le Puy…

THE week-end de compét’, puisqu’il y avait aussi la Coupe de France Jeunes du Puy-en-Velay, sélective pour la Coupe d’Europe d’Edimburgh. Grosse ambiance donc, toute la France grimpante jusqu’à 18 ans étant là (minimes, cadets, juniors). Et arrivée remarquée des m’roclimbers dans leur tenue flambant neuves (déjà moins le dimanche après urban climbing, foot, roulade dans l’herbe et “baignade”) surnommés les “gypsy kings” par un Christopher toujours en verve.
Côté grimpe il y a eu du spectacle puisque le mur, du pur-Copyroc-vintage-avec-aussi-du-devers-mais-pas-trop, et les ouvertures hard-core (Copyroc, départs sur-durs, pas de blocs, jetés y compris pour la gente féminine, difficulté à juger des voies dures à lire…) en ont déconcerté plus d’un. Dès les voies de qualif’ ça tombait comme à Gravelotte, parfois (souvent) très bas. Sauf chez les minimes dont les ouvreurs avait sous-estimé le niveau. Que dire alors des demi-finales et des finales! Vivent les tapis en bas des voies. Seul la voie cadet sera sortie par Geoffray de Flaugergues qui s’est bien posé après s’être foutu la trouille sur un jeté de la mort qui tue. En bref une Coupe de France dont on a pas fini de causer dans les chaumières escaladantes.
Et les m’roclimbers dans tout cela? Du bon et du moins bon (on a séché des larmes, comme tous les accompagnateurs présents) mais retenons le meilleur: quatre qualifiés en finale et deux podiums, c’est le meilleur résultat de tous les clubs présents avec l’AS Grimper (excusez du peu). Dans le détail ça donne ça: Nono 8ème chez les juniors filles (déçue, forcément, après une voie de demi ou elle échoue sur un gros jeté que même Hélène Janicot a éprouvé le plus grand mal à réaliser et une saleté de départ bloc qu’elle n’a pas su négocier en finale); Alice, 5ème chez les cadettes après une voie de demi bien dure dès la lecture où elle a longtemps gardé la première place et une voie de finale dans laquelle certaines ont vraiment eu du mal a démarrer, voire n’ont pas démarré du tout; Benji passe à un chouille de gagner (il ne tient pas le bac final de la finale) et finit troisième (à signaler un beau binz après contestation chez les minimes en demi…ça aussi je pense qu’on en parle encore); et enfin, last but not least, Titom, en grande forme masterise toutes les voies…sauf le dernier mouv’ de la finale et monte sur la seconde marche du podium chez les cadets.
En bref, c’était dur pour les nerfs!
Et dire qu’on remet ça à Arnas pour les Championnats de France Jeunes le week-end prochain. Est-ce bien bon pour la santé des coachs et des parents?
Les résultats complets sur le site de la FFME.