Championnats de France seniors de bloc: Massy mal

…. bon ok, le jeu de mot du titre aurait été vachement meilleur si les Championnats de France de bloc seniors 2018 avaient eu lieu à Passy, “Auteuil, Neuilly, Passy, c’est là notre ghetto” … mais le ghetto des cadors français du bloc, c’était bien Massy ce week-end. Et donc l’élite française du bloc, pas en Burberry’s et en soquettes, mais en muscles et en débardeurs, s’est confrontée aux pièges démoniaques concoctés par les ouvreurs sur le premier fronton (tout neuf) d’envergure internationale de France. Autant dire que l’ambiance n’était pas feutrée, mais survoltée.
Pour mémoire les m’roclimbers, filles et garçons étaient cinq qualifiés, réduits à quatre après la défection de Nono qui a voulu préserver son engagement en équipe de France de difficulté. Parmi … 93 femmes et 102 hommes, il fallait tout d’abord pour Juju, Alice, Sylv’1 et Titom se frayer un chemin vers les demi-finales [Pause technique, un peu de pédagogie pour ceux qui ne seraient pas au fait du format de la compétition, les autres, vous pouvez passer les crochets: chaque catégorie est divisée en deux groupes, en fonction du classement national de l’année précédente, le premier dans un groupe, le deuxième dans l’autre et ainsi de suite. Ils grimpent dans deux circuits différents de 5 blocs, le principe de ces deux règles étant l’équité. Les grimpeurs passent à vue dans chaque bloc avec un maximum de 5 minutes pour le réaliser, puis 5 minutes de pose avant de passer au bloc suivant. L’ordre de passage va des mieux classés aux moins bien classés. On garde les 10 meilleurs de chaque groupe pour une demi-finale à 20 avec deux premiers ex-aequo et ainsi de suite. Pour les demies le principe est le même, sans groupes, avec seulement 4 blocs et 4 minutes. Puis restent les 6 meilleurs pour une finale de format classique. Au cas où ce ne soit pas clair, envoyez un S.O.S. … pardon un sms 🙂 ]
Et nos deux m’roclimbeuses plantent les ongles et passent ras du short (pas de jupe plissée à Massy) en demi-finale 🙂 Juju 9ème et Alice 10ème … du même groupe. Et là, lecteur sagace, tu auras compris que d’être dans le même groupe limitait les chances de qualifier les deux, ouf!
Pour les garçons, ce fut un peu plus compliqué même si Sylv’1 passe à un rien (ramener sur un bac final) de jouer les premiers rôles (mais comme on le sait dorénavant, en bloc, tout peut se jouer à une rupture de bretelle de la robe de Gabriella Papadakis): du coup Titom notre mutant de la difficulté venu se frotter à l’élite du bloc termine 20ème et Sylv’1 14ème … du même groupe.
Il nous reste alors à encourager la dynastie des Beer Sisters qui donneront le maximum et réaliseront une belle remontée en demi-finale pour terminer 11èmes … ex-aequo, c’est chouette l’escalade 🙂
Les résultats complets sur le site du Who’s Who … euh pardon, de la FFME.


Merci à Muriel CP et à Planet Grimpe pour les photos

Championnats de France de bloc: à la recherche du top perdu

Petite référence à Marcel le Moustachu Asthmatique dans le titre pour les Championnats de France Bloc qui ont eu lieu à Brest (jeunes) et à la Baconnière (seniors), (attention certains ont voulu faire Proust et ils ont fait Kafka, on va essayer de ne pas tomber dans ce piège littéraire). Mais ne perdons pas de temps, comme les M’roclimbers dans les blocs, et si vous avez bien tout suivi, nous avions une bonne ration de qualifiés pour ces championnats. On sait que le bloc, ça ne pardonne pas (dixit Maître Marco: “Jeune Padawan, les prises serrer à beau tu as, mort tu es pètes si tu”) et les M’roclimbers s’en sont sortis avec les honneurs (il n’ont pas … tremblé).
Jeunes: pléthore de juniors filles; ZouzouB pour sa dernière compétition de bloc dans cette catégorie et sa deuxième qualification à un championnat de France fait fumer les chaussons jusqu’au bout (51ème, quand on vous dit que c’est dur); Zouzouf accroche une belle 18ème place pour sa première participation; Alizé la lionne termine 12ème et enfin Juju se qualifie en finale, seule finaliste du Rhône sur l’ensemble des catégories, et passe à un quart de poil de cheveu du podium (la seule à toucher le bac final du deuxième bloc, voir la citation de maître Marco ci dessus), 4ème. Restait Marin en minimes G, première participation, et ouais, c’est dur, il se bat comme un dément: 51ème. Ils reviendront l’année prochaine, avec d’autres M’roclimbers, affutés comme des Opinels, gageons le.

Seniors: après le forfait des huit biceps un cerveau 🙂 Titom et Sylv’1, ce sont les filles, huit biceps quatre cerveaux, Nono et Juju (surclassée), qui sont allées faire coucou aux vaches qui zonent autour de la Baconnière même pas perturbées dans leurs ruminations (revoilà Proust?) par le débarquement des meilleurs bloqueurs de France dans leur pré. Et nos M’roclimbeuses ne sont pas venues pour charger la couche d’ozone en méthane (Maître Marco, leçon 1), elles se qualifient en demi-finale et en définitive termineront respectivement 11ème et 14ème de cette compétition, Juju 2ème surclassée. Sachant que, foin de bovins, on achève bien les chevaux aux blocs seniors lors d’une compétition mémorable, apprécions les performances.

Les résultats complets jeunes sur le site de la Crêpe Volante Brestoise … oups de la FFME

Les résultats complets seniors sur le site de la FeFeMeuh

Et pour tous les courageux qui ont pu lire ce texte jusqu’au bout, hé ouais, ce n’est pas “La recherche du temps perdu” et c’est beaucoup plus ch… euh pénible à lire, la vidéo très amusante du premier 8c de Nono, décidément en grande forme, ici.

Et un grand merci à Muriel CP pour les photos.

Revue de détail

Tel un bon boucher habitué à détailler les morceaux Label Rouge, mroclimbing.com se lance dans une pierrade de résultats que les M’roclimbers ont glanés ces deux dernières semaines.
Les premières tranches sont issues d’un circuit pas si court, Toulouse, où avaient lieu les Championnats de France de bloc seniors. 5 M’roclimbers qualifiés, mais un blessé, Sylv’1, notre Charolais aux muscles protubérants. Damned, c’était aussi un sérieux espoir de podium! Restent Nono et Juju (surclassée) chez les filles, Kéké et Titom chez les garçons. Circuit pas si court était-il dit plus haut, effectivement. Jugez plutôt: en qualifs, 5 blocs entièrement à vue, 5 mn par bloc (pas de départ à la dernière seconde, il faut valider dans les 5 mn), 5 mn de pause entre chaque bloc, deux groupes de 47 filles dans deux circuits différents et pareils chez les garçons, les grimpeurs passant les uns après les autres …. on achève bien les chevaux, même si ce sont des pur sang et pas de la viande à lasagnes surgelées! Seule Nono sortira vivante de l’abattoir avec 5 blocs en 6 essais et se qualifie en 1/2 finale, 13ème sur 20 qualifiées. Et pourtant les autres n’ont pas démérité, à l’image de Juju qui sort aussi les 5 blocs mais en 8 essais (2 petits essais de trop …). En demi, rebelote, même format et Nono restera 13ème avec 2 blocs, pas de finale donc (il fallait en faire 3), mais quel spectacle et beaucoup de plaisir.
La deuxième portion, c’est du côté de Fontainebleau que Juju (cadette) et Eliés (minime) sont allés la chercher, aux sélectifs équipe de France jeunes de bloc. Et là, même format que pour les seniors le week-end précédent, avec un circuit le samedi, un le dimanche et un classement général à l’issue des deux tours. Nos deux M’roclimbers se sont battus comme des taureaux dans des blocs super classes, physiques, techniques et variés. Juju fait 3ème le samedi, 3ème le dimanche, 4ème au général (le niveau est tellement haut que les classements peuvent être bouleversés d’un jour sur l’autre); Eliès, 5ème le samedi, 8ème le dimanche, 7ème au général. Pas d’équipe de France donc, mais encore de l’expérience de prise (ce ne sont plus des veaux de lait) et surtout du plaisir.
Enfin on a gardé les meilleurs morceaux pour la fin. A la première étape de la Coupe de France de difficulté à Niort, Alizé (junior fille), Benji, Kéké et Titom (seniors) ne se sont pas laissé tanner. Si Kéké et Benji ne franchissent pas l’étape des demis, c’est du 50% M’roclimbers élevés au fourrage bio, juste assez de gras et pas de nerf, par Marco éleveur de champions Made in Rue Greuze depuis … pfff on ne sait plus, en finale. Les deux s’étant même payé le luxe de toper toutes leurs voies. Et hop, Alizé sur le podium, 3ème et Titom 2ème en topant encore la finale, départagé au temps avec Gautier Supper!
Tous les résultats sur le site de la Confédération Nationale de la Boucherie Française, Boucherie Charcuterie Traiteur … pardon de la FFME

Le blues du bloc

Après les championnats de France seniors à La Baconnière, la Coupe de France de Beyrède Jumet et enfin les sélectifs équipe de France à Fontainebleau (toutes compétitions ouvrant les portes de l’équipe de France), trois endroits très “country”, on a envie de chanter “Le blues du bloc”. La chanson ci-dessous est donc à fredonner assis sur sur le perron de sa maison délabrée, avec vue sur les carcasses de Ford T, une guitare désacordée à la main, dans l’autre une bouteille de bourbon frelatée, après une journée passée dans les champs de coton, alors que le matin même votre “baby has gone away”. Un peu comme ça.

Ce matin là quand je me suis réveillé
Ooooh yeah
Alice s’était blessée
(une pouliiiiiiie)
Titom était disqualifié
(pas inscriiiiit)
Et tous deux ne pouvaient participer
Ooooh yeah
Aux championnats de France de bloc

Oh non, c’est le blues du bloc!

Après des qualifications bien piégeuses
Nos deux représentants rescapés
Ooooh yeah
Nono et Sylv’1 échouaient à déjouer des ouvertures périlleuses
Nono première non qualifiée
Ooooh yeah
Sylv’1 loin du niveau had hoc

Oh non, c’est le blues du bloc!

A la Coupe de France de Beyrède Jumet
Deux M’roclimbers bien motivés
Ooooh yeah
Juju en cadettes et Eliès en minimes
Avaient travellé jusqu’aux Pyrénées
Ooooh yeah
Et n’ont pas été pusillanimes
Puisqu’il terminent à deux places correctes
Juju 9ème et Eliès 15ème mais qui les mettent à la diète
D’équipe de France de bloc

Oh non c’est le blues du bloc!

Et puis Sylv’1 s’est rendu aux sélectifs
Et cela n’a pas fait l’ombre d’un tif
Ooooh yeaf
Il n’a pu faire mieux que 14ème, un classement pas en toc
Mais pas d’équipe de France de bloc

Oh non c’est le blues du bloc!
Ooooh yoc

The complete results on the FFME website

Mais alors que j’écris cette complainte, le baromètre remonte déjà puisque les M’roclimbers engagés aux Championnats de France FFSU ont brillé: Nono et Titom 3èmes du combiné (bloc, difficulté, vitesse) après des places de second en bloc et en difficulté, l’une frappant pour l’INSA (qui termine 2ème par équipe avec aussi Timax), l’autre pour l’UFRSTAPS.
Et en plus Nono s’offre un nouveau 8b en falaise, à Omblèze, Tout vient à point à qui sait attendre, Une étoile est née, secteur Le Pescher.
M’est avis qu’on ne va pas le chanter longtemps ce Blues du bloc …
Ah, info de dernière minute, on me souffle dans l’oreillette que Titom a fait son premier 9A lors d’un stage équipe de France en Espagne … on en reparle bientôt dans un article consacré à la falaise …

Suspens à bloc

Le 29 et le 30 mars ont eu lieu les Championnats de France de bloc à Nozay et le moins que l’on puisse dire c’est que l’on s’est fait des “Sueurs froides”. Nous avions trois M’roclimbers qualifiés, Nono chez les femmes, Sylv’1 et Titom chez les hommes.
Les garçons, peut-être victimes d’une “Psychose”, n’ont pas su s’imposer face à des blocs déments, mais Nono, sans “L’ombre d’un doute” s’est qualifiée à “La corde” pour la finale dans laquelle elle a grimpé comme si elle avait “La mort aux trousses” pour finalement terminer 5ème à l’issue d’une compétition haletante. Bravo!
Le deuxième volet de cette période bloqueuse se situait à Fontainebleau les 12 et 13 avril pour un sélectif Equipe de France. Nono et Sylv’1, “Les enchaînés” déchaînés, avaient fait le déplacement. Et cette fois-ci c’est sans “Soupçons” que Sylv’1 obtient une brillante 4ème place à l’issue de deux sessions format Coupe du Monde qui nous ont encore une fois mis les “Nerfs à vif” (hé, non, celui-là, il n’est pas d’Hitchcock, c’était un piège pour voir si vous suiviez…). Bravo!
La sélection équipe de France à suivre sur le site de la FFME (avec les résultats complets). Suspens….