Bienvenue sur M’Roclimbing

Pour en savoir plus sur le club M’Roclimbing, sa fondation, ses ambitions, retrouvez notre présentation. Vous pouvez également jeter un coup d’oeil aux Equipes de cette année, apprécier leur planning d’entraînement titanesque, admirer les coachs ansi que tous les résultats de la troupe.

Si l’envie vous vient de nous rejoindre, n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire ou par email pour de plus amples informations.

 

Attention! Travaux!

Aie, aie, aie … comme certains ont pu le constater, notre site internet a connu des soucis ces derniers temps. On a déjà commencé à réparer et il renaît (bon, ok, on a perdu toutes les photos depuis 2015, mince, il va falloir remédier à cela pour que ce soit joli).

Important: la rubrique contact a dysfonctionné en premier et on ne pouvait rien recevoir. Du coup, désolé pour ceux qui n’aurait pas reçu de réponse. Désormais cela fonctionne à nouveau.

Championnats de France seniors de bloc: Massy mal

…. bon ok, le jeu de mot du titre aurait été vachement meilleur si les Championnats de France de bloc seniors 2018 avaient eu lieu à Passy, “Auteuil, Neuilly, Passy, c’est là notre ghetto” … mais le ghetto des cadors français du bloc, c’était bien Massy ce week-end. Et donc l’élite française du bloc, pas en Burberry’s et en soquettes, mais en muscles et en débardeurs, s’est confrontée aux pièges démoniaques concoctés par les ouvreurs sur le premier fronton (tout neuf) d’envergure internationale de France. Autant dire que l’ambiance n’était pas feutrée, mais survoltée.
Pour mémoire les m’roclimbers, filles et garçons étaient cinq qualifiés, réduits à quatre après la défection de Nono qui a voulu préserver son engagement en équipe de France de difficulté. Parmi … 93 femmes et 102 hommes, il fallait tout d’abord pour Juju, Alice, Sylv’1 et Titom se frayer un chemin vers les demi-finales [Pause technique, un peu de pédagogie pour ceux qui ne seraient pas au fait du format de la compétition, les autres, vous pouvez passer les crochets: chaque catégorie est divisée en deux groupes, en fonction du classement national de l’année précédente, le premier dans un groupe, le deuxième dans l’autre et ainsi de suite. Ils grimpent dans deux circuits différents de 5 blocs, le principe de ces deux règles étant l’équité. Les grimpeurs passent à vue dans chaque bloc avec un maximum de 5 minutes pour le réaliser, puis 5 minutes de pose avant de passer au bloc suivant. L’ordre de passage va des mieux classés aux moins bien classés. On garde les 10 meilleurs de chaque groupe pour une demi-finale à 20 avec deux premiers ex-aequo et ainsi de suite. Pour les demies le principe est le même, sans groupes, avec seulement 4 blocs et 4 minutes. Puis restent les 6 meilleurs pour une finale de format classique. Au cas où ce ne soit pas clair, envoyez un S.O.S. … pardon un sms 🙂 ]
Et nos deux m’roclimbeuses plantent les ongles et passent ras du short (pas de jupe plissée à Massy) en demi-finale 🙂 Juju 9ème et Alice 10ème … du même groupe. Et là, lecteur sagace, tu auras compris que d’être dans le même groupe limitait les chances de qualifier les deux, ouf!
Pour les garçons, ce fut un peu plus compliqué même si Sylv’1 passe à un rien (ramener sur un bac final) de jouer les premiers rôles (mais comme on le sait dorénavant, en bloc, tout peut se jouer à une rupture de bretelle de la robe de Gabriella Papadakis): du coup Titom notre mutant de la difficulté venu se frotter à l’élite du bloc termine 20ème et Sylv’1 14ème … du même groupe.
Il nous reste alors à encourager la dynastie des Beer Sisters qui donneront le maximum et réaliseront une belle remontée en demi-finale pour terminer 11èmes … ex-aequo, c’est chouette l’escalade 🙂
Les résultats complets sur le site du Who’s Who … euh pardon, de la FFME.


Merci à Muriel CP et à Planet Grimpe pour les photos

Tiercé, quarté, quinté +, dans le désordre

La désordre le plus total règne dans l’écurie M’rolcimbing.com, le PMU s’affole, puisqu’on va parler ici, en collaboration avec Tiercé Magazine et Omar Sharif, d’abord des Régions de bloc ayant eu lieu à Valence le week-end dernier puis des Départementaux de difficulté qui se sont déroulés à Arnas …. juste avant Noël. Mais comme tout le monde le sait, M’roclimbing.com se délecte à prendre le lecteur à contre sabot.
Et ce ne sont pas les deux pieds dans le même sabot mais bien les chaussons affûtés comme des fers que les m’roclimbers petits et grands (de minimes à seniors) ont galopé dans les beaux bloc valentinois. Tels de fougueux chevaux sauvages, chacun a donné le meilleur de lui-même. On retiendra donc l’essentiel, 12 qualifiés aux France, toutes catégories confondues (et en comptant les qualifiées d’office qui n’ont pas concouru), ce qui constitue vraisemblablement un record pour M’roclimbing, il faudrait farfouiller dans les archives (en tout cas c’est 3 de plus que l’an dernier … qui devait être l’ancien record 🙂 ). Ce qui place le ara M’roclimbing en 3ème position des clubs AURA et en 1ère position des clubs du Rhône, le 69 étant le département leader de cette année (toutes les infos sur le site de la Ligue Aura en cliquant ici).
Dans le détail Louna et Ciska en MF, Mathis en MG, Marin (finaliste, 6ème) en CG, Zoé et Juju (qualifiée d’office) en JF, Alice (finaliste, 7ème), Juju et Nono (qualifiées d’office) en SF, Sylv’1 et Titom (finalistes 4ème et 5ème) en SH et, toujours dans le désordre, on a gardé le meilleur pour la fin, Jules Champion, Alezan, (mais qui était aussi qualifié d’office) en JH.

Comme l’an dernier, la gente chevaline, euh, pardon grimpante, du rhône était conviée sur le magnifique hippodrome, décidément, mur d’Arnas pour les Départementaux de difficulté. Pour cette épreuve, le département ouvre la compétition de microbe à maître, fait unique en France. Plein de poulains mais aussi des vieilles carnes qui en ont encore sous le sabot. Impossible donc ici de narrer tous les exploits des m’roclimbers, on vous renvoie aux liens ci-dessous. On retiendra que s’ils n’ont pu décrocher aucun titre, ils ont été nombreux en finale voire sur les podiums. Les finalistes: Emrys 4ème en mG, Ella 5ème en PF, Lilian 5ème en PG, Achille 7ème en BG, Louna 5ème en MF, Martin 7ème en MG, Marin 8ème en CG, Alice 5ème en SF. Et les podiums: Zoé 2ème JF, Jules 2ème JG, Alizé 3ème en SF et Big-Benji-le-Brother-is-back nous a gratifié d’un run d’anthologie pour se classer 2ème en SH; les vieilles carnes sus-citées: Co’ 2ème en MaF (Ok elles n’étaient que 2, mais du coup Co’ est deuxième et Dominique Gazarian avant dernière), Hugues 2ème en MaH.
Les résultats complets des départementaux (catégories non officielles) sur le site de la FFMHiiiiiiii,
et toujours sur le site FFMHiHan les catégories officielles.

Merci pour les photos à la ligue FFME AURA et à Sheila FMcC 🙂

Coupes de France de bloc, clap de fin

M’roclimbing.com s’est montré avare de nouvelles concernant les étapes de Coupes de France de bloc cette année … et voilà que le circuit est déjà terminé.
Aîe, aïe, aïe, que de retard à rattraper … tout en sachant que les aficionados de la geste grimpante n’ont pas attendu cette tortue de M’roclimbing.com pour glaner les informations. Un article qui ne sert à rien alors 🙂 ?
Cette année 5 étapes: Valence, Chambéry, St Leu (mais vu que c’est à la Réunion, AirM’roclimbingTour n’a pas affrété d’Airbus, même low cost, donc pas de m’roclimber aux antipodes), Chamonix et Bouc-Bel-Air (uniquement pour les seniors).
Et qu’ont fait nos bloqueurs préférés? D’abord, on s’en réjouit de Labergement-Foigney à Zanzibar, un nombre record de m’roclimbers sont venus s’éclater, dans tous les sens du terme, dans les blocs durs, variés et spectaculaires d’ouvreurs inspirés. On retiendra donc la motivation et la qualité de la grimpe développée par nos jeunes (de minimes à seniors).
Côté résultats, M’roclimbing n’a globalement pas à rougir dans un circuit de plus en plus relevé. On retiendra les plus significatifs comme ceux d’Alice (senior F) et de Sylv’1 (senior G), plusieurs fois aux portes des finales, par exemple respectivement 9ème à Chambéry et 7ème à Valence. Sylv’1 terminera même 8ème du classement général.
Mais celui qui a frappé un grand coup pour sa première année de compétition à ce niveau, c’est Jules (junior G), alias mister Bibis. A Valence il est lui aussi à l’orée de la finale, 8ème, et surtout à Chamonix il monte sur la troisième marche du podium … et du coup il sera 4ème du classement général, ce qui le qualifie d’office aux Championnats de France 🙂

Tous les résultats sur le site du vaisseau amiral FFME.

Merci à Grimpo et à Alric pour les photos.

M’roclimbing perd un compagnon de cordée

D’habitude sur M’roclimbing.com on essaie de donner des bonnes nouvelles sur un ton humoristique très second degré.

Aujourd’hui, ce ne sera pas le cas: Christian Marty s’en est allé après un combat sans merci contre une leucémie.

Christian a depuis le début été une cheville ouvrière de M’roc puis de M’roclimbing, un pur marseillais à l’accent chantant devenu une figure de l’escalade lyonnaise; mais aussi un baroudeur toujours prêt à faire son sac et/où à chausser les skis de randonnée; un fanatique d’arts martiaux.

Avec Christian, en toute circonstance, le sourire, la pêche, l’amitié et l’esprit de famille étaient de mise, dans toutes ses entreprises et dans tous ses défis sportifs.

Au club, il savait réunir les plus petits et les plus grands. Tous ont perdu un ami et s’associent à la douleur de ses proches.


Christian en compétition, à gauche il en découd sur le mur, wazaa; à droite avec Ségolène, constamment prêt à assurer … et toujours avec son t-shirt M’roclimbing qu’il arborait fièrement, des Calanques aux salles lyonnaises.