Bienvenue sur M’Roclimbing

Pour en savoir plus sur le club M’Roclimbing, sa fondation, ses ambitions, retrouvez notre présentation. Vous pouvez également jeter un coup d’oeil aux Equipes de cette année, apprécier leur planning d’entraînement titanesque, admirer les coachs ansi que tous les résultats de la troupe.

Si l’envie vous vient de nous rejoindre, n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire ou par email pour de plus amples informations.

 

C’est la rentrée …

Rodellar Alizé

…. depuis déjà trois mois, mais comme M’Roclimbing.com ne craint pas la concurrence de la SNCF vu sa situation de monopole en tant que fournisseur officiel de news pour M’Roclimbing, il n’en a cure et n’hésite pas à fournir des flash-back avec un retard inadmissible et non remboursé.

L’été des M’Roclimbers a été riche en caillou avec d’abord le stage à Rodellar, 16 énervés et Misty la chienne pour valider les croix au pays des perros, beaucoup de combats dantesques, des repas gargantuesques, un soleil pittoresque, de l’eau hippopotamesque et surtout une bonne humeur gigantesque, les stages M’Roclimbing restent pharaonesques.

Mais on ne fait pas que des châteaux en Espagne, on en construit aussi dans le briançonnais, à Omblèze, en Suisse … partout où il y a du caillou, il y a un bâtisseur en T-shirt jaune et noir.

Côté compétition, Juju s’offre la finale de l’open international du TAB, 6ème, l’Argentière ne l’a pas Fessée.

Mais le TAB, c’est aussi pour les plus jeunes: Lilian (poussinG) 14ème, Ciska (minimeF) 9ème, Louna (minimeF 22ème), Mathis (minimeG) 19ème, Martin (minimeG) 26ème, Marin (cadetG) 11ème, les jeunes n’Ecrins rien.

La team LouSka s’offre une nouvelle demie à Briançon (13ème et 20 ème), Mathis juste à la porte de la finale (9ème), Martin en demie (20ème), Jules 12ème, ça ne serre pas que le Chevalier à Briançon.

Et c’est aussi à la Coupe du Monde de Briançon que nos deux internationaux de l’équipe de France élite feront leur meilleur résultat,  Nono 14ème et Titom en finale, 6ème, ce qui lui vaut de participer aux Championnats du Monde d’Innsbruck, 13 ème et meilleur résultat français, tyroli-tyrola.

Coupe du Monde qui sourira aussi à Roxane, 3ème en déficiente visuelle, un climat estival montagneux qui sied donc à nos m’roclimbers avides d’assiéger la forteresse Vauban.

Et n’oublions pas que Juju avait gagné sa place aux Championnats d’Europe jeunes de bloc de Bruxelles et, vaille que Manneken Pis , 16ème (juniorF) non d’un chou.

Et, puis enfin, c’est la rentrée, retour aux fondamentaux, l’entraînement, les stages Equipe Dép’ (Fontainebleau, très fourni en M’Roclimbers, jugez plutôt: côté encadrants, Mathias, Nico, Aubin et John Mou,  du 100% donc; côté gremlins, la team Louska, LilaBK, 2/3 des 3M soit Mathis et Martin, Aimé le Hérisson), et encore l’entraînement et puis enfin le début de la saison de compétitions.

En vrac, mais pas comme une chute du haut d’un bloc en mode “fucking blue turtle”, ça commence par les départs’ de bloc, où on ne peut citer tous les m’roclimbers tant ils étaient nombreux (désolé, le clavier commence à fatiguer). On ne gardera donc que la substantifique moelle, avec en premier lieu le titre partagé par les Beer’s Sistas en seniorF, titre également pour Valentine en juniorF, la seconde place de Candice en minimeF, idem pour Jules en juniorG et enfin idem-again pour Co’ en véteranF, ça quadrille des pus jeunes aux plus anciennes.

Direction le sud, à la Nino Ferrer, à Valence et sa traditionnelle Coupe de France jeunes bientôt plus célèbre que le gratin de ravioles: deux performances marquantes, Jules 4ème à une raviole du podium et Co’ idem lors d’une finale gratinée.

Puis la Lorraine, Epinal pour les seniors et encore une finale à créditer à l’actif de Juju, et ce n’est pas une image, 5ème.

Et hop! on repart au Sud, on ne fait pas les saucisses, et à l’heure où je vous parle, mazette, du direct, c’est malheureusement fini à Toulouse en senior pour Alice, Juju et Sylv’1 qui n’entrent pas en finale, 18ème, 11èème et 12ème d’une compétition relevée version piment d’Espelette.

Stay tuned, demain ce sont les gremlins en couches culotte qui entrent en lisse en Coupe du Rhône à Champagne-au-Mont d’Or, après avoir trusté les podiums au Contest Tour du Tonkin (non ils ne sont pas allé jusqu’au Viet-Nam mais plus modestement à Villeurbanne): Amélie 3ème poussinF (pour sa première compétition), Gabin et Antoine 3ème et 2ème poussinG. Demain ils auront les crocs et le Champagne va couler à flot.

 

Merci à Sheila FMcC pour les photos de compétitions.

 

Avalanche de news

C’est l’été, il est temps de purger les archives de M’roclimbing, comme les couloirs neigeux ou les nouvelles grandes voies (conseillée par le Guide du (John)Moutard, Superstar, massif de la Narse, 6A max, à moins d’une heure de Lyon, 1ère répétition en avril, c’est tout neuf, casque obligatoire).

Du coup on va adopter un style synthétique, voire télégraphique vu le retard qu’on a:

  • Coupes de France de difficulté, stop, nombreuses demi-finales (Ciska, Louna) et finales (Mathis, Jules) pour les jeunes M’roclimbers, stop, victoire au classement général senior pour Titom, stop.
  • Championnats régionaux de difficulté, stop, podium pour Mathis, 3ème minime, nombreux qualifiés aux France (Alice et Alizé en seniors, ZouzouF en juniors, Mathis en minimes et Jules en juniors et deux qualifiés d’office, Nono et Titom en seniors F et H), stop.
  • Championnats de France de difficulté, stop, Jules et Mathis demi-finalistes (16 et 16), stop, Nono et Titom finalistes en seniors (4 et 4, décidément les M’roclimbers font corps), stop, Roxane 2 en handi difficientes visuelles, stop.
  • Championnats de France FFSU, stop, Alice 5ème au combiné, finaliste en difficulté (5) et en bloc (4), Alizé sur le podium en difficulté (3), stop.
  • A l’international, stop, Juju s’offre une finale en Coupe d’Europe (8), stop.
  • Et bien sûr n’oublions pas les plus jeunes qui ont brillé en Coupe du Rhône, stop (Ella, Mathurine, Emrys, Antoine, Lilian … et tous les autres , la liste est longue et risquerait d’occuper tout l’article), stop.

A suivre, l’international senior pour Nono et Titom 🙂

Tous les résultats complets sur le site de la FeFeFeMe

 

Merci à Sheila FMcC pour les photos des Championnats de France 🙂

Et pour terminer, puisque c’est l’été et que les falaises retentissent déjà des cris de joie des M’roclimbers en attendant le stage à Rodellar, quelques photos de l’an dernier, avec dans l’ordre: Ciska même pas peur dans Scary Movie 6c bloc à Annot; Alizé qui ne chôme pas dans Assedic Park, 8a à la Grotte des Branches; Mathis a le péchon dans un 7a à Peillon; Gabin dans le crux en Crocs … et bien évidemment ce n’est qu’un échantillon 🙂

Attention! Travaux!

Aie, aie, aie … comme certains ont pu le constater, notre site internet a connu des soucis ces derniers temps. On a déjà commencé à réparer et il renaît (bon, ok, on a perdu toutes les photos depuis 2015, mince, il va falloir remédier à cela pour que ce soit joli).

Important: la rubrique contact a dysfonctionné en premier et on ne pouvait rien recevoir. Du coup, désolé pour ceux qui n’aurait pas reçu de réponse. Désormais cela fonctionne à nouveau.

Championnats de France seniors de bloc: Massy mal

…. bon ok, le jeu de mot du titre aurait été vachement meilleur si les Championnats de France de bloc seniors 2018 avaient eu lieu à Passy, “Auteuil, Neuilly, Passy, c’est là notre ghetto” … mais le ghetto des cadors français du bloc, c’était bien Massy ce week-end. Et donc l’élite française du bloc, pas en Burberry’s et en soquettes, mais en muscles et en débardeurs, s’est confrontée aux pièges démoniaques concoctés par les ouvreurs sur le premier fronton (tout neuf) d’envergure internationale de France. Autant dire que l’ambiance n’était pas feutrée, mais survoltée.
Pour mémoire les m’roclimbers, filles et garçons étaient cinq qualifiés, réduits à quatre après la défection de Nono qui a voulu préserver son engagement en équipe de France de difficulté. Parmi … 93 femmes et 102 hommes, il fallait tout d’abord pour Juju, Alice, Sylv’1 et Titom se frayer un chemin vers les demi-finales [Pause technique, un peu de pédagogie pour ceux qui ne seraient pas au fait du format de la compétition, les autres, vous pouvez passer les crochets: chaque catégorie est divisée en deux groupes, en fonction du classement national de l’année précédente, le premier dans un groupe, le deuxième dans l’autre et ainsi de suite. Ils grimpent dans deux circuits différents de 5 blocs, le principe de ces deux règles étant l’équité. Les grimpeurs passent à vue dans chaque bloc avec un maximum de 5 minutes pour le réaliser, puis 5 minutes de pose avant de passer au bloc suivant. L’ordre de passage va des mieux classés aux moins bien classés. On garde les 10 meilleurs de chaque groupe pour une demi-finale à 20 avec deux premiers ex-aequo et ainsi de suite. Pour les demies le principe est le même, sans groupes, avec seulement 4 blocs et 4 minutes. Puis restent les 6 meilleurs pour une finale de format classique. Au cas où ce ne soit pas clair, envoyez un S.O.S. … pardon un sms 🙂 ]
Et nos deux m’roclimbeuses plantent les ongles et passent ras du short (pas de jupe plissée à Massy) en demi-finale 🙂 Juju 9ème et Alice 10ème … du même groupe. Et là, lecteur sagace, tu auras compris que d’être dans le même groupe limitait les chances de qualifier les deux, ouf!
Pour les garçons, ce fut un peu plus compliqué même si Sylv’1 passe à un rien (ramener sur un bac final) de jouer les premiers rôles (mais comme on le sait dorénavant, en bloc, tout peut se jouer à une rupture de bretelle de la robe de Gabriella Papadakis): du coup Titom notre mutant de la difficulté venu se frotter à l’élite du bloc termine 20ème et Sylv’1 14ème … du même groupe.
Il nous reste alors à encourager la dynastie des Beer Sisters qui donneront le maximum et réaliseront une belle remontée en demi-finale pour terminer 11èmes … ex-aequo, c’est chouette l’escalade 🙂
Les résultats complets sur le site du Who’s Who … euh pardon, de la FFME.


Merci à Muriel CP et à Planet Grimpe pour les photos

Tiercé, quarté, quinté +, dans le désordre

La désordre le plus total règne dans l’écurie M’rolcimbing.com, le PMU s’affole, puisqu’on va parler ici, en collaboration avec Tiercé Magazine et Omar Sharif, d’abord des Régions de bloc ayant eu lieu à Valence le week-end dernier puis des Départementaux de difficulté qui se sont déroulés à Arnas …. juste avant Noël. Mais comme tout le monde le sait, M’roclimbing.com se délecte à prendre le lecteur à contre sabot.
Et ce ne sont pas les deux pieds dans le même sabot mais bien les chaussons affûtés comme des fers que les m’roclimbers petits et grands (de minimes à seniors) ont galopé dans les beaux bloc valentinois. Tels de fougueux chevaux sauvages, chacun a donné le meilleur de lui-même. On retiendra donc l’essentiel, 12 qualifiés aux France, toutes catégories confondues (et en comptant les qualifiées d’office qui n’ont pas concouru), ce qui constitue vraisemblablement un record pour M’roclimbing, il faudrait farfouiller dans les archives (en tout cas c’est 3 de plus que l’an dernier … qui devait être l’ancien record 🙂 ). Ce qui place le ara M’roclimbing en 3ème position des clubs AURA et en 1ère position des clubs du Rhône, le 69 étant le département leader de cette année (toutes les infos sur le site de la Ligue Aura en cliquant ici).
Dans le détail Louna et Ciska en MF, Mathis en MG, Marin (finaliste, 6ème) en CG, Zoé et Juju (qualifiée d’office) en JF, Alice (finaliste, 7ème), Juju et Nono (qualifiées d’office) en SF, Sylv’1 et Titom (finalistes 4ème et 5ème) en SH et, toujours dans le désordre, on a gardé le meilleur pour la fin, Jules Champion, Alezan, (mais qui était aussi qualifié d’office) en JH.

Comme l’an dernier, la gente chevaline, euh, pardon grimpante, du rhône était conviée sur le magnifique hippodrome, décidément, mur d’Arnas pour les Départementaux de difficulté. Pour cette épreuve, le département ouvre la compétition de microbe à maître, fait unique en France. Plein de poulains mais aussi des vieilles carnes qui en ont encore sous le sabot. Impossible donc ici de narrer tous les exploits des m’roclimbers, on vous renvoie aux liens ci-dessous. On retiendra que s’ils n’ont pu décrocher aucun titre, ils ont été nombreux en finale voire sur les podiums. Les finalistes: Emrys 4ème en mG, Ella 5ème en PF, Lilian 5ème en PG, Achille 7ème en BG, Louna 5ème en MF, Martin 7ème en MG, Marin 8ème en CG, Alice 5ème en SF. Et les podiums: Zoé 2ème JF, Jules 2ème JG, Alizé 3ème en SF et Big-Benji-le-Brother-is-back nous a gratifié d’un run d’anthologie pour se classer 2ème en SH; les vieilles carnes sus-citées: Co’ 2ème en MaF (Ok elles n’étaient que 2, mais du coup Co’ est deuxième et Dominique Gazarian avant dernière), Hugues 2ème en MaH.
Les résultats complets des départementaux (catégories non officielles) sur le site de la FFMHiiiiiiii,
et toujours sur le site FFMHiHan les catégories officielles.

Merci pour les photos à la ligue FFME AURA et à Sheila FMcC 🙂